01 août 2005

Le jour où je me suis accrochée avec le député-maire

La "studette" pour étudiant ou personne âgée... L'invitation est tombée la veille: le député-maire invite la presse à visiter l'immeuble rénové de la rue machin. Pourquoi toujours le samedi? Parce que le reste du temps, l'édile est à Paris. Je suis en retard. A l'adresse indiquée, dans un vieil immeuble triste de la rue principale, j'entends la voix  du maire aux étages supérieurs. Je monte jusqu'à un trois-pièces où m'attend un spectacle étrange. Une jeune femme s'occupe de son bébé, dans un salon en très... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 21:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 août 2005

Tristes brocantes

Les vide-greniers et foires à la brocante font fureur à la campagne en ce moment. Les ruraux vivent un accès violent de chine. Dans les kermesses, dans les fêtes de village, sur le parking des super-marchés, à la fête du melon, les brocantes pullulent. Partout, on y voit les mêmes Playmobils dépareillés, des jeux-vidéos usagés, des chenêts affreux de cuivre neuf. Toute la tristesse d’un dimanche sur terre. Ces brocantes me sont quand... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2005

Suis-je snob?

Encore plus déprimant qu'une brocante: les marchés aux peintres. Les mêmes artisans-artistes (on va être gentil) effectuant leur circuit de l'été, les mêmes stands d'un village à l'autre. Les gouaches de lavandes à l'infini, les masques de cuir de la comedia dell'arte faits main...Heureusement, je n'ai jamais eu à faire d'article sur ces festivités. Les annoncer m'a suffit. Quoi? Je suis une Parisienne snob et arrogante? Il y a des moments où je préfère. ... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2005

Festival anonyme

La plus ratée des photos ratées pour couvrir mes traces Mon secteur comporte un festival de jazz assez important, qui perdure  depuis longtemps. Et soudain, tout change! Fini, les camping-cars et les vélo-touristes. Débarquent des festivalières élégantes, des immatriculations 75, des Belges, des cheveux longs, des piercings. 3000 spectateurs par concert. Plus moyen de se garer. La presse locale passe en cinquième Des photographes professionnels déboulent. Je reçois une accréditation et un badge presse,  sur un beau... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2005

Au pays des chèvres

La chèvre, venue décorer un festival de fanfares, avait soif. Pas de problèmes: le bar lui a servi une écuelle d'eau au pied du zinc.
Posté par Briconcella à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2005

Jazz sous les platanes

Encore un moment de bonheur dans ma vie de localière. Le samedi après-midi, dernier jour du Festival, les stagiaires des ateliers de jazz donnent un concert gratuit sur la place du groupe scolaire. Les merveilleux platanes, qui filtrent le soleil, font un salon de verdure. Les stagiaires sont slovaques, américains, italiens. Les gens du crû ont disparu. Le festival de jazz, qui fait doubler la population et... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2005

Ma collection de panneaux "Ecole"

Une amie m'a filé, il y a longtemps, ce fétichisme. Photographier les différents pannaux "Ecole". Dans ma campagne, c'est un festival. On en trouve de toutes les époques. Années 30 (la DDE ne passe pas très souvent), années 50, années 70, contemporaines...Je n'ai jamais réussi à en caser une dans le journal. Ce genre d'obsession, c'est bien d'une Parisienne.                                   ... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2005

Les auxiliaires de vie

Tout, plutôt que quitter son village... J'ai fait aujourd'hui un article sur l'ouverture de la nouvelle permanence des aides à domicile, dans les locaux de l'ancienne poste. Il n'y a plus de poste dans ce village. Mais il y a de plus en plus de personnes âgées. Et donc, de plus en plus d'aides à domicile. Encore un sujet qui échappe pour l'instant à la grande presse, nationale ou pas. J'ai la grisante impression, et même la certitude, de voir naître, à la source, un futur "sujet de société". J'ai vu... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2005

Louis XI et le tango

Miss Photos Floues toujours à l'oeuvre, pour rester inconnue... Je suis invitée à une soirée tango. Les locaux ne s'ennuient pas une seule seconde. Astronomie, géologie, bals, banquets, courses de côte, brocantes, et maintenant, tango. Ils se dépêchent de vivre avant l'hiver, j'ai l'impression. Dans ce village que je connais à peine, je me perds dans les ruelles. Je découvre au passage un incroyable entrelas de venelles, de traboules, de pierres nues et crues. Il me manque une robe de bure de moinesse et une épée à la... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2005

L'enterrement de vie de garçon

Cette équipée sauvage au bord d'une petite route de montagne, est un enterrement de vie de garçons. J'ai eu le tuyau par un organisateur de randonnées en canyoning et j'ai décidé d'en faire une "photo légendée". J'appelle régulièrement les campings, les loueurs de kayaks , les gîtes, les offices de tourisme, à la recherche de petite histoires comme celles-ci, pour remplir mes pages. Je suis en maillot de bain, assise sur les galets de la rivière, au soleil, et je passe mes coups de fils. C'est une vie de bureau... [Lire la suite]
Posté par Briconcella à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]