monument_aux_fusill_s2

Nous commençons les articles sur les commémorations de la Libération. Le sabotage du pont, le largage des parachutistes alliés, les derniers maquisards....Dans mon coin, je suis au regret de constater qu'il n'y a pas grand fait de résistance à commémorer. Paumé dans les combes,  il y a quand même un petit monument, très touchant dans sa solitude, dédié à dix fusillés de 44. Exécutés à cet endroit même, ils n'ont pas droit à beaucoup d'honneurs. Ils n'étaient pas forcément résistants non plus, et ont dû se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, durant la retraite allemande. Deux corps, que personne n'a réclamé, sont toujours enterrés derrière le monument, sous les arbres.

recadrage_oeuvre_l_agent_communal_2

Et voilà ce que j'ai trouvé sur les trois marches qui mènent au monument. En hommage aux anonymes de la vie communale.